Bruno Ganz, des Tulipes et des Ailes


Personnages / lundi, février 18th, 2019

L’acteur Bruno Ganz
va nous manquer

  • Bruno Ganz est né en 1941, à Zurich.
  • Il est connu pour son interprétation de Hitler, dans La Chute (d’Oliver Hirschbiegel) et pour Les Ailes du Désir (de Wim Wenders).
  • Il a commencé à faire des films dans les années 1960.
  • Il a reçu de nombreux prix en Italie, en Allemagne, en France…
  • Il avait beaucoup de talent.

Le Suisse caméléon

C’est un très grand acteur qui est parti cette semaine ; emporté par le cancer, après avoir livré une dernière performance dans le film Fortuna, de  Germinal Roaux (2018)

Comme je suis content de l’avoir découvert et suivi ses dernières années ! J’ai ignoré son nom et son existence jusqu’en 2004 et son interprétation d’Adolf Hitler dans La Chute. J’avais trouvé courageux, à l’époque, son choix d’incarner ce personnage diabolique et malade. Les gens s’étaient émus de la qualité du film, mais la plupart avaient salué le travail de Bruno Ganz.

Dans Pane e Tulipi (Silvio Soldini), je ne le connaissais pas et n’avais pas fait attention à lui – peut-être parce qu’il avait déjà un visage familier. Peut-être parce que j’étais trop jeune pour imaginer que ce vieil homme à l’écran allait complètement éclore dans les deux décennies qui suivraient, dans la foulée de L’Éternité et un jour, de Theo Angelópoulos – Palme d’or du festival de Cannes 1998.

Je le trouvais sympathique, ce Bruno. Quelque chose dans son regard donnait l’impression d’être une personne humble. Il y avait dans ses yeux une sorte de tristesse, aussi, un peu de mélancolie qui soulignait – peut-être – son vécu. Mais l’homme était fort, même avec la barbe blanche du grand-père de Heidi, paysan iconique et bourru. Et cette adaptation moderne (2015) ne valait que par sa présence au générique.

C’était une fierté d’avoir dans notre pays quelqu’un de sa dimension, qui avait plus de 50 ans de carrière. C’est tous les cinéphiles, germanophones ou non, qui pleurent l’envol de Damiel.