Swiss political cartoonist Patrick Chappatte caricatures the news for daily newspapers Le Temps and in German-speaking Switzerland Neue Zürcher Zeitungen (NZZ) as well as for world-famous New York Times.

Chappatte, l’actualité au crayon

• Patrick Chappatte est un dessinateur de presse suisse.
• Il débute sa carrière dans le quotidien n°1 de l’époque, La Suisse.
• Né au Pakistan, il a notamment vécu à Los Angeles et à New York avant de s’installer à Genève.
• Il est le premier non Américain à remporter le prix Thomas Nast, en 2011.
• Il caricature l’actualité politique dans la presse et sous forme de reportages BD.

Experience Geneva avec le GLP Club !

Coups de griffe au porte-mine

Genevois né à Karachi, Patrick Chappatte est un dessinateur politique suisse. Il caricature l’actualité avec humour pour les quotidiens Le Temps et Neue Zürcher Zeitungen (NZZ), en Suisse alémanique, mais aussi pour le New York Times. Souvent relayé par Darius Rochebin, sur Instagram, notamment, Chappatte se moque de l’actualité tout en défendant de grandes causes.

Le dessinateur Patrick Chappatte est une figure emblématique suisse qui partage son talent, depuis 2001, avec la presse américaine également, plus précisément avec le New York Times. En 2011, il devient le premier non Américain à remporter le prestigieux Thomas Nast award de l’Overseas Press club of America de New York ; il récidive en 2016. A travers ses dessins à l’humour cynique et dénonciateur, il résonne ainsi à l’international. On retrouve sa dérision sous forme de dessins uniques, de reportages BD ou encore de reportages animés.

Dessinateur engagé, Patrick Chappatte n’hésite pas à mettre son crayon à contribution pour dénoncer des sujets qui lui tiennent à cœur. En mai 2011, son récit « La mort est dans le champ », basé au Sud-Liban, devient un court-métrage diffusé en télévision et dans les festivals documentaires.

En collaboration avec les Affaires étrangères suisses et des dessinateurs de presse de pays en conflit, il encourage également la paix et invite au dialogue dans des pays en conflit avec les projets « Plumes croisées« . De tels projets ont eu lieu en Serbie, en Côte d’Ivoire, au Liban, au Kenya, et en Amérique Centrale. Ces rencontres se traduisent par des œuvres concrètes, comme des livres ou des films.

Publié en 2016 dans le New York Times, son projet Inside Death Row, réalisé avec l’aide de sa femme journaliste Anne-Frédérique Widmann, relance le débat sur la peine de mort et les conditions de détention des condamnés à mort en Amérique.

Pour ne rien rater de ses caricatures, on le retrouve également sur les réseaux sociaux et notamment sur twitter @chappatte.

Article rédigé par Sophie Di Martino

Sources / références

Site officiel de Patrick Chappatte
Portrait et interview de Partick Chappatte à la RTS

Crédits :

© Chappatte, Le Temps

www.chappatte.com

Scroll down for related items

You are more than welcome to leave a comment, first.