Le pain d’or 2018, c’est Oberson


Cuisine / vendredi, avril 27th, 2018

On April 26th 2018, 67 year old Boulangerie Oberson in Vernier received the « Bread of Gold 2018 » award from Association des boulangers-confiseurs du Canton de Genève, part of Chevaliers du bon pain of Latin Switzerland. Considered as the best baker of the Canton, Stéphane Oberson is a « Knight of good bread » since 2012 and was previously acclaimed as second best baker in 2015.

Chez Oberson, le meilleur pain du canton !

Scroll down to read the B1 version of this item

  • L’association des « Chevaliers du bon pain » fait la promotion des artisans boulangers-pâtissiers-confiseurs de la Suisse romande.
  • Tous les deux ans, l’association genevoise donne un prix aux meilleurs artisans.
  • Le 26 avril 2018, Stéphane Oberson, de Bernex, a gagné chez les boulangers.
  • Il a reçu le pain d’or 2018, après le pain d’argent en 2015.
  • Son grand-père Edmond a fondé la boulangerie en 1951.

Questions de compréhension A1-A2

  1. Qui sont les « Chevaliers du bon pain » ?
  2. Qu’est-ce que Stéphane Oberson a reçu le 26 avril ?
  3. Depuis combien de temps existe la boulangerie Oberson ?

Want to experience "Life in Geneva with the GLP Club ?

Pain d’or 2018 et une tradition familiale

Lors d’une cérémonie, « aux Canons », en Vieille-Ville, la boulangerie Oberson s’est vu décerner, le jeudi 26 avril 2018, une deuxième étoile par la confrérie des Chevaliers du Bon Pain, en présence de Pierre Maudet, Conseiller d’Etat en charge de l’économie.

L’association des Artisans Boulangers Confiseurs Genève, section cantonale de la confrérie des Chevaliers du bon pain de Suisse latine, a qualifié le Bernésien Stéphane Oberson de «meilleur boulanger du Canton de Genève 2016-2017 ». Ses pains de sa boulangerie ont obtenu la plus haute moyenne cantonale, quant à l’aspect général du produit, la cuisson, la couleur, la qualité de la croûte et de la mie. Ainsi, il s’est vu décerner le « pain d’or 2018 ». La confrérie organise tous les deux ans une cérémonie récompensant les meilleurs artisans boulangers, respectueux d’une production artisanale de qualité.

Intronisé Chevalier du Bon Pain en 2012, grâce à une moyenne supérieure à 90 (sur 100), Stéphane Oberson a reçu trois ans plus tard sa première étoile, en récidivant. Mieux, son travail a été récompensé du pain d’argent 2015. La boulangerie se classant deuxième, cette année-là, Oberson avait alors reçu le titre de vice-meilleur boulanger du canton. Le pain d’or 2018 est le couronnement d’une longue tradition, commencée en 1951 dans le village de Meyrin, par Edmond Oberson, le grand-père de Stéphane. Ce dernier dirige l’entreprise familiale depuis 1990. En bientôt 30 ans, il l’aura développée en ouvrant d’autres points de vente et surtout en créant la Rolinette, un pain spécial en hommage à son père Roland : un pain simple et rustique, avec une croute craquante et un cœur moelleux.

Questions de compréhension B1-B2

  1. Que s’est-il passé le 26 avril aux Canons ?
  2. Que récompense le « pain d’or 2018 » ?
  3. Pourquoi la boulangerie Oberson a reçu sa première étoile ?
  4. En quoi le parcours de Stéphane Oberson est-il à la fois traditionnel et exceptionnel ?
  5. Dans le reportage de la RTS, on apprend que Genève compte plus d’artisans-boulangers indépendants que Bâle. Pourquoi, selon vous, les Genevois sont-ils attachés à ces professionnels ?

Références

La page Facebook de la Boulangerie Oberson.
Le site de la confrérie des Chevaliers du bon pain.
L’Association patronale des boulangers-pâtissiers-confiseurs du canton de Genève.
Le reportage de la RTS sur la remise des prix.

Scroll down for related items

You are more than welcome to leave a comment, first.