Thomas Wiesel, une langue de sniper


Humour suisse / mardi, février 27th, 2018

Thomas Wiesel is a stand-up comedian from canton de Vaud. After appearing on French and Swiss media, he just started his own TV-show on Swiss public channel RTS : Mauvaise langue (spiteful tongue). The boy loves to make fun of politics and clearly is the flagship of Swiss humour new generation.

Thomas Wiesel s’amuse de l’actualité

Scroll down to read the B1 version of this item

  • Thomas Wiesel est un humoriste vaudois de 28 ans.
  • Il commence à faire du stand-up en 2011.
  • Depuis vendredi 23 février, il anime une émission sur la RTS : « mauvaise langue ».
  • Après avoir travaillé à Paris, à la télévision et à la radio, il est maintenant en Suisse.
  • Il aime surtout se moquer de la politique.

Questions de compréhension A1-A2

  1. D’où vient Thomas Wiesel ?
  2. En quelle année est-il né ?
  3. Où travaille-t-il maintenant ?

Want to experience "Life in Geneva with the GLP Club ?

La RTS donne sa langue au chat Thomas

L’humoriste Thomas Wiesel vient de prendre les rênes d’une nouvelle émission de la Radio-Télévision Suisse (RTS) : Mauvaise langue. Passé par les différents médias romands, tel que One FM, LFM et même RTS La Première, ce Vaudois né en 1989 est intervenu également en France, à la télévision, sur TMC, dans l’émission Quotidien, ainsi qu’à la radio, sur le canal public France Inter. Attention, malgré sa tête d’ange, le garçon sortira les griffes !

Le vendredi 23 février, pour sa première émission en tant que hôte et tête d’affiche, Thomas Wiesel a pu compter sur le soutien de la nouvelle génération d’humoristes romands, représenté par le Vaudois Yann Marguet, connu pour sa chronique « Les Orties » sur Couleur 3, et la Genevoise Marina Rollman, chroniqueuse sur France Inter (entre autres).

Célèbre pour ses lunettes, son T-shirt d’éternel étudiant et sa capuche façon Mark Zuckerberg, Thomas Wiesel débute sa carrière d’humoriste en 2011, au moment où, paradoxalement, il termine ses études à  la Faculté des Hautes études commerciales de l’Université de Lausanne. Il se distingue très vite sur les scènes romandes, à Lausanne, à Morges et à Montreux, et décroche au bout de cinq ans une chronique dans l’émission « Les Beaux Parleurs » sur RTS La Première.

Son humour noir et cynique, parfois vulgaire, et son plaisir à se moquer des hommes et des femmes politiques lui font avoir quelques ennemis, et quelques ennuis, notamment avec Facebook en 2016. Avec sa nouvelle émission, il se lance le défi de poser un « regard affuté et sans tabou » sur l’actualité suisse et internationale, pendant 25 minutes. À voir, les vendredi soirs ou en replay sur les réseaux sociaux.

Questions de compréhension B1-B2

  1. Où Thomas Wiesel a-t-il commencé ?
  2. Quel est son style, artistique ?
  3. Quels sont ses thèmes de prédilection ?
  4. Est-ce qu’il fait l’unanimité ?

Références

La parodie de Mauvaise Langue (YouTube) après les résultats sur la votation No Billag

Site officiel de Thomas Wiesel
L’émission Mauvaise Langue de la RTS

Scroll down for related items

You are more than welcome to leave a comment, first.