Ya Tu Sabes!, Genève a la fièvre salsa


Sorties / jeudi, avril 11th, 2019

Genève, cubaine comme on l’aime

  •  Avec la deuxième édition du Ya Tu Sabes! Salsa Festival, le week-end de Pâques sera marqué « salsa cubaine » dans la Cité de Calvin.
  • Du 18 au 21 avril, les amateurs de rythmes ont rendez-vous pour plus de 70 heures d’ateliers et des soirées pour repousser les dernières danses.
  • Plus de 25 danseurs, DJ, MC’s et groupes de renom vont assurer le show.
  • Deux concerts ouverts à tous se tiendront à la Salle communale de Plainpalais (Pitoëff) : le premier de Rene Alvarez y su Cuban Combination pour l’ouverture du festival, l’autre de Mixael Cabrera, le samedi 20 avril.
  • Sur le seul week-end, les organisateurs espèrent près de 2000 participants venus de Suisse et d’Europe.

« Cet événement a le potentiel de devenir l’un des festivals salsa incontournables en Europe »

Genève poursuit sa mue. De ville paisible située au bout du Lac Léman, elle libère enfin son énergie à travers des festivals de danse, urbaine en janvier, et dorénavant latine en avril, avec le Ya Tu Sabes! Salsa Festival. Lancé en 2018, la manifestation est promise à un bel avenir. Rencontre avec les trois organisateurs Vivien Hochstätter, Elodie Lombard et Edgar Ochoa.

Genève Les Portes : Qu’est-ce que le Ya Tu Sabes ? Et quelles différences avec la première édition ?

Le Ya Tu Sabes! Salsa Festival est un festival autour de la salsa, des danses et des musiques traditionnelles de Cuba. Durant quatre jours, les festivaliers pourront profiter des stages de danse, des concerts, des soirées et des spectacles donnés par des professionnels du milieu, régionaux et internationaux. Pour cette deuxième édition, nous organisons deux concerts et proposons plus d’heures de cours. Il y aura aussi des musiciens qui joueront live pendant certains cours.

GLP : D’où vous est venue l’idée d’un tel festival ?

Nous sommes les trois des danseurs et nous voyageons beaucoup pour aller à des festivals en Europe. Nous voulions aussi avoir un événement de qualité à Genève, et comme il n’y en avait pas, nous l’avons créé.

GLP : Comment avez-vous imaginé la programmation ?

Les professeurs, les DJs et les musiciens sont tous des pointures dans leur domaine. Nous les avons choisis pour la qualité de leur travail, leur professionnalisme et leur motivation. En plus, nous connaissons personnellement la plupart des intervenants, à force de participer à des soirées et des festivals.

GLP : Pourquoi les concerts de René Alvarez et de Mixael Cabrera sont-ils à ne pas manquer ?

Ce sont deux groupes géniaux, qui donnent énormément d’énergie sur scène. La musique live fait entièrement partie de la culture cubaine et nous sommes heureux de proposer deux soirées pour en profiter.

GLP : En tant qu’organisateurs, quelles sont vos attentes pour cette deuxième édition ?

Nous espérons offrir aux festivaliers une expérience unique et plus complète que lors de la première édition. Nous sommes convaincus que cet événement a le potentiel de devenir l’un des festivals incontournables en Europe, dès la deuxième édition déjà, et qu’il contribue à faire de Genève un endroit clé dans le domaine de la salsa cubaine.

Propos recueillis par Benjamin Philippe 

Sources / références

Toutes les informations sur le site du festival

Crédits photos : © Philippe Leone

Remarques ou commentaire